Les Atomes Crochus

Marie Gauthier

Médiatrice scientifique

Où l’on apprend ce qu’est un médiateur scientifique spécialisé en archéologie, et le lien qu’il peut exister entre cette science et l’atelier-spectacle Papolu, mais pollue pas voyons…

Partager sa passion pour un sujet scientifique pointu n’est pas toujours évident... En se spécialisant, les chercheurs souhaitant faire connaître leurs travaux se heurtent parfois à des clôtures d’incompréhension qui peut être pris pour du désintéressement.

« Les sciences humaines comme les sciences dures sont longtemps restées l’affaire de spécialistes avec leurs codes et leur mode de réflexion. Chacune utilise un langage qui lui est propre et peut très vite devenir hermétique pour un public non initié »

Pour sauvegarder un lien entre ses travaux et la société, Marie Gauthier a choisi de coupler ses recherches en histoire de l’art et archéologie avec une activité de médiation du patrimoine, notamment archéologique, encore trop souvent méconnu du grand public.

« L’archéologie et l’histoire de l’art font parler les murs, les objets, les images »

La médiatrice cherche à montrer l’intérêt de ses objets d’études pour la recherche, pour la compréhension d’une époque particulière, ce qu’ils nous révèlent des sociétés précédentes… ou de la nôtre. Elle présente ainsi in situ l’état actuel des connaissances en archéologie avec ses incertitudes, ses inconnus et son évolution mouvementée dans le temps. L’objectif de cette activité est d’éveiller la curiosité mais aussi de donner du sens au travail de recherche qui ne trouve pas sa finalité dans le seul plaisir du chercheur, mais également dans l’acquisition d’un savoir pouvant profiter à tous.

JPEG - 42.6 ko
Marie Papolu

C’est à la suite d’une expérience de médiation scientifique avec l’ASTS (Association Sciences, Technique et Société) qu’elle rejoint Les Atomes Crochus en participant d’abord à l’animation Une Terre, des Hommes : une relation durable ? présentée en 2007 au salon de l’agriculture, avant de reprendre en 2008 l’atelier de Papolu.

Cette activité de médiation en association lui tient particulièrement à cœur. Le milieu associatif présente pour elle le meilleur contexte pour monter des projets originaux issus d’un travail d’équipe et riche d’une réflexion commune.

Avec l’association des Atomes Crochus, elle a trouvé un groupe de personnes partageant ces valeurs : aider à comprendre plutôt que montrer ou faire apprendre des gestes ou des comportements. Pour l’atelier-spectacle Papolu, mais pollue pas voyons ! dont elle assure la médiation, la démarche est la même : amener des enfants de 4 à 7 ans à réfléchir et à comprendre la nécessité du tri et du développement durable plutôt que de faire apprendre les règles du tri.

« Le médiateur est un pont, une sorte de passeur qui amène son public à se rapproprier l’objet d’étude scientifique. En posant des questions et en donnant les clefs de lectures, il suscite la réflexion dans une démarche d’interactivité. Il ne s’agit pas d’enseigner mais d’échanger. »

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Plan du site | Espace privé :