Les Atomes Crochus

Orbitale N°32

Autour de l’Atome, les électrons s’agitent !

Première Orbitale de l’année !
De nombreuses arrivées chez les Atomes et Traces bouleversent les locaux des Balkans. Souhaitons tout d’abord la bienvenue à ces trublions que sont Marilyne, Claire, Alice et Alexandre ! Sans oublier le second petit-fils des Atomes, le prochain bébé de Fabien (et de sa femme).
Ces nouvelles arrivées annoncent le développement et l’enrichissement de deux projets ayant déjà fait leurs preuves : Raconte-moi tes technologies et le concours des Abysses viennent ainsi s’ajouter au sommaire au projet Radio 17, à la Science se livre et au salon du livre d’histoire des sciences. Sans oublier les projets de l’Espace Pierre Gilles de Gennes !

Trop de projets inconnus, de rendez-vous ratés ? Alors remettez-vous à jour grâce à cette nouvelle Orbitale !
Découvrez les photos et vidéos des projets.
Alexandre

L’association

De nouveaux électrons en orbite autour des Atomes

Fabien bientôt (encore) papa

Le salon du livre d’Histoire des Sciences

Nouvelle vitrine à l’ESPGG

10 ans ! = week-end à Saint-Pierre-lès-Nemours

Communication : on parle de nous et peut-être de vous...

Le salon du livre d’Histoire des Sciences

La science se livre

Björk à l’ESPGG

Qu’est-ce qui agite les Atomes ?

Raconte-moi tes technologies encore une fois

Radio17

Abysses, nouvelle immersion

Les problèmes insolubles dans la science se livre

L’association

De nouveaux électrons en orbite autour des Atomes

Alexandre Fekete
Meraba !

Piqué au vif lors de mon stage sur le projet culturel d’Istanbul dans le programme des Capitales Européennes de la Culture, j’ai continué mon investigation masterienne à Burgos, ville candidate au label pour l’Espagne en 2016. Ce à quoi je me suis intéressé : Les politiques culturelles, leurs enjeux politiques et sociaux, leurs acteurs et leur marchandisation.
A travers ces études je me suis aussi penché sur la gestion de projets culturels, ce qui m’a amené naturellement à m’intéresser à la médiation culturelle.
Parce que je viens d’une ville qui met la culture en tête de ses prérogatives, Lille, j’ai pu intégrer le programme culturel ’’Lille Fantastic’’ en tant que médiateur culturel. J’ai ensuite voulu continuer sur ma lancée en intégrant l’association des Atomes Crochus avec le projet « Raconte-moi tes technologies ». Pour plus d’explications sur ce projet , lisez l’article plus bas !
Depuis que je suis arrivé, j’ai bien ri et déjà beaucoup appris. Alors, content d’être parmi vous !

Güle güle




Alice Paillard


Bonjour

Après un bac littéraire et un début d’année en prépa Arts, j’ai voulu trouver un travail pour faire la transition avant d’aller en licence de musique l’année prochaine. Ayant dans un coin de la tête le service civique je me suis dit : pourquoi pas moi ?
Durant ces neuf mois, je m’occuperai du concours Poulpe Fiction. Je ne connaissais rien sur les abysses et ce que je découvre est passionnant ! Le fait de faire des animations dans des classes pour présenter les profondeurs marines me plaît également.
A l’association, je découvre peu à peu comment fonctionne le monde du travail ; et je suis contente de vivre cette première expérience aux Atomes Crochus !

A très bientôt.




Claire Stewart


Salve !

Comme beaucoup d’autres chez Traces et aux Atomes, je suis tombée dans la marmite de la médiation culturelle étant petite. Depuis, je développe ma passion pour la Préhistoire et l’Histoire gallo‐romaine par le biais d’animations et d’ateliers participatifs dans le quart sud‐est de la France. Quand une annonce a été publiée pour un volontariat de service civique concernant l’organisation des Journées internationales de l’éducation et la médiation scientifiques (JIES) centrées autour de la thématique du jeu, j’ai vu là une occasion de diversifier mes propres approches de la médiation tout en mettant à profit les compétences acquises lors de mon Master‐2 tout juste terminé. Même si les sciences dures ne sont pas (encore !) mon sujet de prédilection, je découvre depuis maintenant deux mois certaines facettes surprenantes de ce domaine d’étude passionnant.





Marilyne

Bonjour à tous !

Me voici arrivée à l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes depuis tout juste une semaine ! Je remplace Garance pour l’animation de l’Espace. Vous m’entendrez donc peut-être crier (non pas « crier », « parler fort » !) et gesticuler aux milieux d’enfants de tous âges au sein de l’Espace des Sciences.
Il y a presque 10 ans, j’ai décidé d’étudier la physique et j’ai continué jusqu’à me retrouver un peu toute seule, au fond d’un laboratoire, à modéliser le comportement de certains métaux... Heureusement, un peu par hasard, au moment d’une Fête de la Science, alors que certains découvraient le monde de la recherche, moi j’ai découvert le monde de la médiation scientifique. Je suis donc sortie de mon labo, pour partager, découvrir et continuer d’apprendre au travers de la médiation scientifique et espère bien continuer à le faire à vos côtés !!
A très bientôt,





Laurent Küng

Bonjour !

Je m’appelle Laurent Küng, je viens du joli patelin de Vevey en Suisse, bourgade un peu célèbre pour avoir été le lieu de résidence de Charlie Chaplin durant les dernières années de sa vie et pour accueillir une fourchette monumentale plantée dans le Lac Léman. Je quitte l’Espace des sciences quelque peu prématurément car je souhaite me consacrer presque uniquement à la musique. Grâce à elle, ces prochains mois, je vais voyager dans les pays de l’est - Roumanie, Pologne, République Tchèque - ainsi qu’en Amérique, au sud premièrement en passant par l’Argentine, le Brésil et la Bolivie puis au nord, au Canada.
Je garderai un souvenir agréable des trois mois instructifs passés à l’ESPGG !




Fabien bientôt (encore) papa



Le salon du livre d’Histoire des Sciences





Le salon du livre d’Histoire des sciences fût pour moi une première. J’ai rejoins Ronan autour d’une table pleine d’objets anciens et en grande discussion sur le fonctionnement d’un train électrique avec un père et son fils... Mis dans l’ambiance direct !
Les Atomes avaient 3 missions dans ce salon : 2 Animations : Raconte-moi tes technologies et Électrostatique ; et 1 spectacle de Linulle.
Résultat ? L’atelier “Électrostatique” avec Fabien, filmé par France Télévision (à voir dans la partie : "on parle de nous") en train d’électrocuter des enfants et où on a vu comment fabriquer de l’électricité, si on peut allumer une ampoule basse consommation sans la brancher, etc.


Et “Raconte-moi tes technologies” avec Ronan, ateliers intergénérationnels autour de jouets anciens (qui a fait un tabac avec les enfants mais encore plus avec les parents qui reconnaissaient leurs jouets et qui étaient ’’fiers’’ de les présenter à leurs enfants).

Alexandre












Sans oublier le spectacle/animation de Linulle, très drôle, mais malheureusement interrompu pour suivre le programme annoncé. Mais quel succès auprès des enfants !!








Pour en savoir plus :

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/correze/ussel/2013/01/29/la-mediatheque-intercommunale-de-haute-correze-a-pris-le-theme-de-la-science-pour-2013-1423300.html




Nouvelle vitrine à l’ESPGG














Dans les vitrines de l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes sont apparus deux objets rectangulaires intrigants : un écran qui nous livre les images d’un travail en train de se faire, et un genre d’aquarium vide sur lequel la buée dessine des formes étranges... Ces deux éléments nous racontent un travail en cours d’expérimentation à l’ESPGG : la collaboration entre Dominique Peysson et Hsinli Wang de l’ENSAD d’une part, et Daniel Beysens du laboratoire de PMMH à l’ESPCI d’autre part. Ensemble, ils ont décidé de travailler à une installation art-science inspirée par le travail de Daniel Beysens sur la buée et la rosée. On génère de l’humidité dans un aquarium de plexiglas dont les parois ont été traitées au pochoir avec une substance hydrophile : des dessins de buées se forment, et un jeu peut se créer à partir de variations de superpositions, d’éclairage, de profondeur, mais aussi avec l’évolution de taille des gouttelettes déposées.
Cette vitrine de « work in progress » invite les passants à s’interroger sur le processus de construction d’une œuvre art/science, en attendant de découvrir l’installation finalisée...

Laurene Cheilan

10 ans ! = week-end à Saint-Pierre-lès-Nemours

En novembre dernier nous nous sommes réunis loin des urgences et du tohubohu de la ville, à Saint-Pierre-lès-Nemours, pour faire ensemble le point sur l’identité et les activités des Atomes à l’occasion des 10 ans de l’association, puis imaginer collectivement la suite de sa vie.
Grâce à Marie et au rapporteur de chaque groupe, nous avons maintenant un beau compte rendu synthétique qui reflète nos échanges et les décisions prises, que vous pouvez le télécharger ici.
Mais ces deux jours ont aussi été l’occasion de mieux nous connaître (eh oui, on en découvre encore !). Les uns et les autres ont fait partager en soirée leurs passions, qui le théâtre, qui la plongée, qui le parapente, qui la musique…
Ci-dessous quelques vidéos montrées par Bastien.

http://www.dailymotion.com/video/xdplm4_guillaume-nery-trou-bleu-dean_sport

http://vimeo.com/13359799

http://www.youtube.com/watch?v=hrXQbucZUDA

http://www.youtube.com/watch?v=hrXQbucZUDA

http://www.youtube.com/watch?v=9Th8Zt-HMCg

Et une belle vidéo de parapente sélectionnée par Jean-Marc : https://vimeo.com/47579023

Bref, les photos le montrent : un emploi du temps bien rempli (cf. les cernes) et des moments rares et précieux (cf. les sourires). Pour les visionner, c’est ici, et le mot de passe est le prénom du 3e membre fondateur de l’association. On est regonflé à bloc pour les 10 ans à venir !

Meriem Fresson


Communication : on parle de nous et peut-être de vous...

Le salon du livre d’Histoire des Sciences



On en parle partout !!


Podcast France Inter (écouter à partir de 22’30’’) :
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=559141


Article sur le Parisien.fr :
Le 8e Salon du livre d’histoire des sciences et des techniques a démarré hier à Ivry. Jusqu’à demain, à l’espace Robespierre, les stands et la tenue de conférences jouxtent des animations pour les plus jeunes (« Propulser un véhicule en utilisant différentes énergies », de 6 ans à 12 ans ; « Atelier électrostatique » à partir de 8 ans…) Au cœur du salon, une librairie rassemble des ouvrages, pour les spécialistes comme pour les néophytes, sur les sciences, leur histoire et sur le thème du salon : les énergies.
Sommet de Rio, Fukushima, procès de l’« Erika »… « l’actualité récente nous le prouve, l’énergie est un enjeu fondamental du XXIe siècle », assurent les organisateurs. Plus de 800 titres — actualité éditoriale, ouvrages de fond, de références, fictions, BD, jeunesse — sont présentés dans ce salon. Des éditeurs, des universités, des centres de recherche, des associations présentent également leurs publications.
Espace Robespierre, 2, rue Robespierre. Aujourd’hui de 10 heures à 19 heures et demain de 10 heures à 18h30. Programme complet sur www.ivry94.fr et www.asts.asso.fr.


Le Parisien



Et d’autres articles :

Science et avenir :
http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/a-voir-a-faire/20130207.OBS8132/ouverture-du-8e-salon-du-livre-d-histoire-des-sciences.html

RFI :
http://www.rfi.fr/emission/20130208-1-bon-scientifique-est-il-bon-ecrivain



La science se livre


http://www.cite-sciences.fr/fr/bibliotheque-bsi/contenu/c/1248127679552/la-science-se-livre-edition-2013/



Pourlascience.fr :
Pendant trois semaines, le Conseil général organise une centaine d’animations (conférences, exposition, spectacles, ateliers jeunes publics…) dans les bibliothèques et les espaces culturels partenaires afin de rendre la science accessible au plus grand nombre. En 2013, La Science se livre propose au grand public de faire le point sur « Les Mathématiques ».
De part leurs interactions avec les autres sciences, les mathématiques jouent un rôle grandissant dans la conception et l’élaboration des objets de notre vie quotidienne. Développant l’intuition, l’imagination et l’esprit critique, elles sont un élément fort de la culture mais aussi un langage international. La Science se livre propose d’explorer et de présenter ses nombreuses formes exerçant à la fois fascination et interrogation.
Au programme (sous réserve) :

- des conférences : Comment et pourquoi le fonctionnement de nombreux appareils du quotidien (téléphone portable, lecteur de CD, système de freinage ABS, carte bancaire à puce, ordinateur ...), repose-t-il sur cette science ?

- des spectacles : Elle est mathophile, présentation d’un personnage féminin ayant du plaisir à faire des mathématiques, dédramatisant et humanisant le sujet ; Mad maths, une pièce de théâtre loufoque et poétique menée par deux professeurs abordant les mathématiques sous un angle inédit

- des expositions originales sur les images fractales, les chiffres…

- des ateliers jeune public : la corde à 13 nœuds des égyptiens… Le programme détaillé sera disponible à partir de janvier 2013 sur
www.hauts-de-seine.net


Informations pratiques
Date : du 2 au 22 février 2013.
Lieu : à plusieurs endroits, dans les Hauts-de-Seine 92.



Une video sur La Science se livre :

http://video.hauts-de-seine.net/culture-et-patrimoine/les-prix-la-science-se-livre-2013-recompensent-nathalie-tordjman-et-michel-raymond


Björk à l’ESPGG


C’est la panique à l’ESPGG ! Björk arrive !
Digne mais sur-excité (selon Vanessa), Matteo est sur le pied de guerre. Elle ne veut pas être prise en photo ? Même par une inconnue (Vanessa habillée en paparazzi) dans la rue ? Dommage.... On aura d’autres occasions.
Ce qu’elle vient faire à l’Espace ? Des ateliers de création musicale autour de la science !!

La chaaance !

A suivre avec attention !

Alexandre



http://www.infoconcert.com/news/bjork--une-chanteuse-au-pays-des-merveilles-7642.html

http://www.lexpress.fr/culture/musique/bjork-installe-biophilia-a-paris-a-quoi-s-attendre_1223142.html

http://www.espgg.org/Bjork-Biophilia-Education.html




Qu’est-ce qui agite les Atomes ?

Raconte-moi tes technologies encore une fois


Et oui, Raconte-moi tes technologies continue !!

Pour un premier atelier..... sans seniors. Mais avec des objets des Puces !
Je m’explique. Lors de la première séance avec les enfants, nous avons découvert et manipulé des objets anciens que j’avais apportés des Balkans. Je leur demande ensuite d’aller questionner des seniors avec des fiches sur les objets. Au retour, un seul enfant a pu rencontrer un senior. Pris par le temps, j’ai alors décidé de faire un atelier vidéo autour d’objets anciens trouvés aux Puces de Saint-Ouen (à proximité de l’association de quartier où je rencontre les enfants). Après avoir contacté des stands dans le marché Vernaison (marché des antiquaires le plus connu et joli), nous sommes allés interroger les commerçants sur les objets qu’ils vendent. Résultat, une vidéo autour de quatre objets : la casserole ; le moulin à café ; la radio et la caisse enregistreuse.
Les prochains ateliers seront différents, j’espère, mais cette expérience valait le coup !

À visionner bientôt !!

En attendant, quelques photos :

Alexandre




Radio17


C’est une mission peu classique que 6 jeunes du quartier de la Porte Pouchet ont eu cet hiver : réaliser en 4 ateliers une émission de radio participative sur l’alimentation. Du générique, au montage en passant par le micro trottoir, ils ont chaussé leur casquette de journalistes scientifiques avec le soutien de Jean-Marc et Matteo. Pas toujours facile de canaliser l’énergie des jeunes pour faire une vraie ligne éditoriale, mais le résultat est un beau témoignage des questions de société liées à nos choix alimentaires.

Ronan James

Abysses, nouvelle immersion

Mon immersion dans le concours Poulpe Fiction a commencé sur les chapeaux de roue avec les animations dans les classes d’Ile-de-France ! Les professeurs et leurs élèves m’accueillent dans leur école pendant une heure pour leur raconter les poulpes Dumbo et les poissons football.
Après une première partie où ils découvrent les créatures des profondeurs à grand renfort d’exclamations ; je les amène à comprendre les caractéristiques et les capacités d’adaptation à avoir dans l’environnement hostile des abysses.

J’aborde ensuite l’identi-fiction avec eux. Le concours permet en effet d’engager une réflexion sur les relations humaines à travers le prisme abyssal. L’identi-fiction, terme inventé pour le concours, désigne toutes les « histoires » que l’on invente sur l’autre. Nous projetons sur notre prochain des caractéristiques qui ne lui correspondent pas. Ainsi certains poissons abyssaux nous paraissent sanguinaires de par leurs grandes dents mais ils sont en fait très craintifs. J’aborde ce concept grâce à une scénette de la vie quotidienne et leur montre l’importance de se défaire des croyances en posant des questions. On ne peut pas se mettre à la place de l’autre !
Dans la dernière partie de l’heure les enfants sont sensibilisés à la cause de ces créatures : ils apprennent que les animaux incroyables qu’ils ont vus peuvent disparaitre. Je leur explique qu’ils peuvent « consommer responsable » pour ne pas encourager le commerce des poissons abyssaux et les techniques de pêches destructrices.

Les reportages sont pour bientôt : vous y verrez en image l’avancée du concours !

Alice Paillard

Les maths se livrent

Pour la troisième année consécutive, les atomes crochus participaient à la science se livre, festival de science qui a lieu dans les médiathèques du 92. Après de longues séances d’arrachage de cheveux, de recherches de « trucs » mathématiques fun, j’ai enfin trouvé ce qui me bottait, j’étais prêt. Au programme, des nombres, des multiplications, de la géométrie, de la pate à modeler, des problèmes ET du fun. De ces réflexions sont nées un atelier sur les jeux mathématiques (& la stratégie gagnante), le second étant une énième déclinaison de l’atelier des expériences impossibles.
Ce fut dur à créer, je dirais même épique ! Bref, vous connaissez probablement mon amour pour les maths. Une fois cette aversion passée, les ateliers testés, je reste plutôt content de ces ateliers montés, ils sont dynamiques, agréables…
Bilan de l’opération : en un mois, quatre médiateurs mobilisés, une vingtaine d’atelier, une bonne centaine d’enfants ayant participé et un nombre de sourires incalculables…

Fabien Descamps

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Plan du site | Espace privé :