Les Atomes Crochus

Orbitale 23

DE PAPOLU ET DES PROJETS DE PUBLICATION

L’association voit ses rangs s’élargir. En plus de nos nouveaux médiateurs scientifiques qui nous ont rejoints il y a peu et qui nous font l’honneur de parler d’eux, Charlotte, stagiaire en communication scientifique, s’est installée dans les bureaux. Papolu, lutin de la nature, court chercher de l’aide auprès des enfants des Ulis. La forêt croule sous les déchets. Il faut agir vite. Nous évoquerons également les projets de publication qui animent Les Atomes. Que d’aventures à conter !

L’association

Petits mots de nos médiateurs scientifiques
Un nouvel Atome vient se greffer au groupe
Date du prochain repas atomique

Communication : on parle de nous et peut-être de vous…

L’Ogresse à la page à Reims
De l’expérimentation des expériences expérimentales : le dépliant !

Projet : qu’est-ce qui agite les Atomes ?


Papolu aux Ulis
Les Atomes éditeur !

Pour mémoire


Festival de l’Oh !
Frankenstein de retour ?
Forum des sciences à Chatenay-Malabry
Le défi « Course des Héros »
Haïkus et cie

Retrouvez les anciennes orbitales

L’association

Petits mots de nos médiateurs scientifiques

Gérard a mené des animations à Villeneuve-Saint-Georges. Il nous relate ici son parcours et son ressenti sur ses premières expériences aux Atomes Crochus.

« Jennifer m’a demandé de me présenter en quelques mots. J’ai 58 ans et je suis un curieux des sciences. Cela fait dix ans que je suis animateur vacataire dans différentes associations. Auparavant, j’ai été successivement dessinateur dans l’aéronautique puis artisan d’art dans le moulage statuaire.

Récemment, les Atomes Crochus m’ont proposé d’accompagner un stage de 4 jours à Villeneuve-Saint-Georges, après une rapide mais néanmoins solide formation encadrée par les sublimissimes, les merveilleux Fabien et Ronan. Ce fut un stage très enrichissant où j’ai pu appréhender une autre façon d’éveiller la curiosité des enfants et de débattre avec eux. Les animations proposées étaient très ludiques et parfois déroutantes, mais la perspicacité des enfants fut déterminante dans le choix des solutions et des réponses.
Voilà. Pour ma part, j’attends avec impatience le renouvellement de ces journées sympathiques !

Cordialement,
Gérard ».

Karine, a suivis avec Gérard la formation donnée aux médiateurs par Fabien et Ronan. Elle a mené ses premières animations au sein de l’association à Montesson.

« Après une maîtrise de biologie cellulaire et physiologie animale j’ai envie de travailler, et c’est tout naturellement après un stage que je m’oriente vers l’édition scientifique aux éditions Nathan. Deux années plus tard, me voilà aux éditions Bordas pour m’occuper de la célèbre collection Tavernier. J’y reste 5 ans et retour aux sources aux éditions Nathan. L’année dernière, j’ai eu envie de revenir à mes premières amours alors je me suis lancée dans le journalisme scientifique ! Je fais un master de journalisme scientifique à Paris 7 cette année.

En plus de l’édition, j’ai toujours aimé le lien avec le public alors je suis allée frapper à la porte des Petits débrouillards et j’ai entamé en plus de mon boulot une activité de médiatrice scientifique ! Et maintenant, j’ajoute une corde à mon arc avec Les Atomes crochus ! Me voilà devenue Miss Bidule !

A bientôt,

Karine ».

Un nouvel atome vient se greffer au groupe !

Descendue de mes montagnes alpines pour tester le soleil parisien, me voilà installée depuis près de deux semaines dans les locaux des Atomes Crochus. Suite à un master en communication scientifique et technique à Grenoble, les Atomes ainsi que leur partenaire Traces, m’accueillent pour trois mois !

Au sein de ces associations j’enfilerai plusieurs casquettes ! Ma première mission est de développer un outil de mise en ligne du manifeste d’un collectif incluant Traces, pour qu’il puisse être lu et commenté par tous. En parallèle, je vais organiser le colloque faisant suite à cette publication qui devrait se tenir en septembre ou octobre 2010. Mais soyez rassurés, j’aurai besoin de vous tous d’ici peu de temps ! En effet, ma dernière mission est de cartographier le réseau national de la culture scientifique pour établir des contacts pour les JIES et pour le colloque. Alors si vous avez des contacts à me transférer n’hésitez pas !!!

En attendant de vous rencontrer, «  bien le bonjour » à vous tous !!!

Charlotte
charlotte.barrois-de-sarigny@groupe-traces.fr

Date du prochain repas atomique

Afin de nous retrouver et fêter les publications des Atomes Crochus, rien de mieux qu’un prochain repas atomique !

Rendez-vous à prendre sur Doodle !

Communication : on parle de nous et peut-être de vous…

L’Ogresse à la page à Reims

Des spectacles, animations, conférences ont été organisé dans le cadre de l’événement « Le Temps des villes  » dont l’objectif est de sensibiliser le public au développement durable. Il aura lieu à Reims du 27 au 30 mai. C’est tout naturellement que L’Ogresse y trouve sa place. Le Reims Métropole Magazine lui consacre d’ailleurs un
article, une interview avec l’auteure, Francine Pellaud.


De l’expérimentation des expériences expérimentales : le dépliant !

C’est avec joie que nous vous dévoilons le dépliant
De l’expérimentation des expériences expérimentales. Bravo au graphiste ! Il faut avouer que ce support est tout simplement explosif. Oups… disons atomique ! Nous découvrons une Mlle Renoncule stylisée et une palette de couleurs qui ne peut qu’attirer le regard et donner envie de voir le spectacle !

Projet : qu’est-ce qui agite les Atomes ?

Papolu aux Ulis !

Papolu, est allé chercher de l’aide auprès des enfants des Ulis car c’est le mic-mac dans sa forêt. Des pique-niqueurs affamés ont profité de sa sieste pour déjeuner. Le hic ? À leur départ, le sol était jonché de déchets : bouteilles de lait, cacahuètes, piles, sacs plastiques… Heureusement, les enfants veulent bien donner un coup de main et se transformer en lutins pour participer au Conseil. Il faut dire que c’est le conseil des lutins qui prend les décisions en cas d’urgences.

Des questions se posent dans leurs esprits : est-ce à eux de ramasser ces déchets ? Après tout ce sont les pique-niqueurs qui ont laissé tous ces papiers dans la nature. Et puis, il existe des employés dont le métier est de les récolter. Mais les animaux de la forêt ont déserté. De plus, le nid de la petite souris a été souillé. Une substance irritante s’échappe des piles qui ont été jetées ici. Que va-t-il arriver à son nid ?

Cette animation a pour objectif de sensibiliser les enfants à l’environnement qui les entoure et à l’impact des déchets jetés dans la nature. En compagnie de Papolu, ils réfléchissent et s’interrogent sur le système de récupération et de valorisation des déchets. Ils apprennent à les trier afin qu’ils soient recyclés. Pour cette session (du 17 au 19 Mai), les enseignants et médiateurs semblent avoir joué le jeu et ont préparé cette rencontre avec Papolu. Du coup, les enfants peuvent ainsi réutiliser et mettre en pratique des connaissances acquises préalablement.

À part une petite fille déçue que Papolu ne lui réponde pas alors qu’elle était allée le voir en douce à la fin du spectacle, l’atelier semble avoir eu des retours très positifs, des enfants comme des grands.

Les Atomes éditeurs !

Le projet d’éditer les histoires racontées dans les spectacles de l’association était un des grands objectifs de 2009 et 2010. L’idée initiale était de les publier chez un éditeur à compte d’auteur mais des péripéties liées au format nous ont obligés à envisager une autre solution. Une conséquence très positive en a découlé puisque depuis le mois d’avril, Les Atomes Crochus sont devenus officiellement éditeurs d’ouvrages. Concrètement cela ne signifie pas seulement que nous puissions apposer notre copyright comme éditeur dans les livres, mais aussi :

-  que nous disposons désormais d’un radical d’ISBN, qui sera le même pour tous les ouvrages que nous publierons ;
-  que nous nous occupons du choix du papier et de rechercher un imprimeur puis d’interagir avec lui ;
-  que nous déposons les livres, notamment, à la Bibliothèque nationale de France, s’il vous plaît !

Suite

Le premier livre à bénéficier de ce traitement de faveur a été L’Ogresse. Comme vous le savez, ce bébé tant attendu nous est parvenu il y a peu. Vous imaginez l’effervescience quand un petit colis est arrivé en pleine réunion de la part de Charvet imprimeurs. Séance tenante nous avons sorti le cutter pour déballer avec précaution le colis et découvrir, avec un mélange d’anxiété et d’excitation, le produit de nos efforts… Ouf, il était fidèle à nos attentes : sobre, coloré, dynamique, à l’endroit et avec toutes ses pages ;-).

Les cent petits exemplaires destinés à la promotion et à la vente à Paris ont vite été épuisés et nous envisageons même actuellement un retirage d’une centaine de livres.

Le mois de juin sera également celui de la sortie du deuxième ouvrage des Atomes, Histoire de fou, qui paraîtra avec le texte du gagnant du concours organisé autour de ce conte. L’ensemble des textes sera disponible parallèlement sur le site Internet et, pour les avoir corrigés, je peux vous promettre des émotions en pagaille et de bonnes tranches de rigolade quand vous les lirez : les élèves ont fait preuve d’une grande inventivité.

Mais la nouvelle coquille des éditions Les Atomes Crochus ne demande qu’à accueillir des projets différents. En effet, elles ne s’adresseront pas uniquement à la jeunesse puisque l’ouvrage sur arts et sciences (Le Détour par l’art, pratiques de communication scientifique), né des actes des XXXe JIES et de la réflexion de Traces, sera également publié prochainement sous sa bannière. Le début de ce qui sera peut-être un jour un véritable catalogue fourni.

Mlle Opuscule.

Pour mémoire

Festival de l’Oh !

Le festival de l’Oh aura lieu le 12 et 13 Juin. Pour un avant-goût du programme, cliquez ici

Frankenstein de retour ?

Un article paru dans
Science a fait grand bruit auprès de la communauté scientifique et du grand public. Le biologiste Craig Venter aurait réussi à créer la première cellule synthétique vivante. En tout cas, c’est ce qui est affirmé en gros titre dans Le Monde
. Brièvement, il aurait fabriqué un brin d’ADN qu’il aurait ensuite implanté dans une cellule déjà existante de type mycoplasma capricolum.

Auprès du grand public, cela s’apparente à récréer la vie. Ces mots sont forts et touchent à une palette de normes et de valeurs. La science fascine et effraie. Et sans une prise de distance, les cœurs s’emballent rapidement. Phénomène renforcé par l’engouement médiatique. De quoi interroger la médiation scientifique…

Forum des sciences à Châtenay-Malabry

À Châtenay-Malabry s’est déroulé le forum des sciences le 28 et 29 mai, organisé par la Maison des sciences. Des étudiants et bénévoles ont présenté différentes animations (co-construites avec des élèves de Châtenay) à destination des classes de maternelle et de primaire. L’occasion pour les enfants d’observer de drôles de petits insectes, de s’atteler à des constructions, de manipuler des microscopes à la rencontre du monde de l’infiniment petit, ou encore d’approcher le système solaire.

Un des ateliers qui a marqué les esprits et fait rêver était celui du planétarium. Ce dernier a été construit par une classe de CM2 et a gagné le prix récrécaf. Ces ingénieurs en herbe ont fabriqué des triangles en carton solide qu’ils ont ensuite assemblés sous la forme d’un dôme en demi-sphère. Une initiative intéressante qui permet d’ouvrir la connaissance et l’observation de l’univers au plus grand nombre par sa flexibilité et son faible coût de construction.

À la découverte des étoiles, des constellations, des planètes et des galaxies, les enfants étaient curieux et fascinés !


Le défi « Course des Héros »

Message bien transmis Églantine ! ;-)

« Bonjour

Le 6 juin, je participe à la Course des Héros. Mon défi ? Courir 6 km mais avant cela collecter au moins 300 € pour financer les projets de l’association Théodora : des clowns pour nos enfants hospitalisés. Je suis une heureuse clownette depuis 2 ans, mes déambulations hospitalières sont précieuses et riches, l’association, elle, ne doit sa richesse qu’à votre générosité !

Ouvrir les fenêtres de la chambre d’hôpital, jouer, rêver, et gai-rire.
C’est une belle cause !
Et ça marche !
Je courrai pour vous le prouver.

Vous pouvez m’aider en faisant un don à l’association Théodora sur ma page

Toutes les contributions sont les bienvenues : il n’y a pas de petit don. 5 euros je prends ! 500 aussi... 66 % de son montant vous sera remboursé en réduction d’impôt. C’est simple et 100 % sécurisé. Un reçu fiscal sera immédiatement mis à votre disposition.

Merci de votre aide ! Faites circuler cette info à tous ceux que vous devinez sensibles à la cause ( ou qui veulent payer moins d’impôt ;0) )

Églantine Rivière, alias Docteur Fly Away ! »

Haïkus et cie

Au Marché de la poésie, le dimanche 20 juin à 12 h aura lieu une présentation autour d’un cocktail du dernier ouvrage paru aux éditions L’iroli : La Lune dans les cheveux, dans lequel sera publié un de mes haïkus.
Sur le stand, on trouvera aussi le livre où figure le haïbun (mélange haïku et prose) écrit pour le concours organisé par les éditions sur le thème "Une rencontre en voyage".

Vous êtes les bienvenus, les haïjins ne mordent pas ;-)

Mlle Opuscule.

Retrouvez les anciennes Orbitales

Place aux nouveaux atomes, aux découvertes et aux prochaines publication Orbitale n°22

Fiches chimies et nouvelles intrigantes Orbitale n° 21

Projet Théâtre et science, et formation des clowns de science Orbitale n° 20

De 2009 à 2010 les Atomes font leur entrée Orbitale n° 19

De la Fête de la Science et autres entrées atomiques Orbitale n° 18

De la rentrée où l’on déménage : Orbitale n° 17 du 28 octobre 2009

Des nouveautés plein l’été : médiateur, bureau, liaisons... : Orbitale n° 16 du 12 août 2009

Du débarquement de Mlle Renoncule : Orbitale n° 15 du 19 juin 2009

De ce qui fait vibrer le Dr. Particule : Orbitale n° 14 du 18 mai 2009

De notre virée printanière à La Jonquière : Orbitale n° 13 du 25 avril 2009

Du rapport d’activités 2008 : Orbitale n° 12 du 6 avril 2009

De la tournée d’Ursule et Fabio FaBulle au Liban :Orbitale n° 11 du 20 février 2009

De notre passage à la Maison de la Chimie : Orbitale n° 10 du 30 janvier 2009

Du repas atomique de Noël : Orbitale n° 9 du 19 décembre 2008

Du succès d’Ursule et de Mlle Bulle : Orbitale n° 8 du 5 décembre 2008

De Clovis Darrigan, directeur technique des Atomes Crochus : Orbitale n° 7 du 12 novembre 2008

Du moyen qu’il faut employer pour avoir une adresse "Atomes Crochus" : Orbitale n° 6 du 24 octobre 2008

De la fameuse et atomique teurgoule : Orbitale n° 5 du 3 octobre 2008

De la biennale de l’environnement : Orbitale n° 4 du 12 septembre 2008

De l’édition 2008 de Paris-Montagne : Orbitale n° 3 du 14 août 2008

Du système périodique : Orbitale n° 2 du 11 juillet 2008

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Plan du site | Espace privé :